» Vous auriez une petite minute à nous consacrer ? « 

La semaine passée, comme souvent, des jeunes gens en t-shirt arpentaient les rues de la ville pour le compte d’une ONG. Comment fonctionne ce système ?

Nous sommes là pour vous aider à passer d’une conviction à une action ! Aux passants de la rue Victor-Hugo, Guillaume affichait son plus beau sourire. Ils étaient neuf avec lui, à représenter ainsi l’ONG (Organisation non gouvernementale) Médecins du Monde la semaine dernière, et à essuyer environ huit refus sur dix personnes interpellées. Ils demandaient une promesse de don de 8 € par mois minimum, qui peut prendre fin dès que le donateur le souhaite.

Chacun a sa petite astuce pour aborder les passants

Guillaume, le plus jeune de l’équipe, ex-commercial, a 22 ans, mais la plupart de ses camarades sont trentenaires. Ils partent pour une mission de cinq semaines dans l’ouest de la France et sont payés à l’heure. Pour Loïc, régisseur lumière le reste de l’année, il s’agit avant tout « de défendre des valeurs que je partage et faire de l’humain, d’être en contact avec les gens pour en aider d’autres ». Dounia, 26 ans, coordonnatrice de projet pour différentes associations, confie quant à elle s’investir d’abord « par plaisir ». 
Pourtant, le métier de recruteur de donateurs n’est pas une sinécure. En moyenne, chaque membre parvient tout de même à faire remplir trois bulletins d’engagement par jour. « À partir de cinq par jour, on devient une superstar de la rue ! », s’exclament les arpenteurs de rues avec une autodérision nécessaire face à cette tâche assez ingrate. Pas très agréable d’essuyer des refus à longueur de journée, ou de voir les passants ostensiblement changer de trottoir à la vue des tee-shirts !
Pourtant, les prospecteurs gardent toujours le sourire, et chacun a sa petite astuce pour aborder les passants… Il y a ceux qui commencent avec un petit compliment, histoire de mettre les gens de bonne humeur. D’autres les aident à porter leurs courses ou proposent un briquet ou un mouchoir, pour s’attirer un regard bienveillant. Certains, enfin, s’amusent avec les enfants ou les chiens des passants afin de les mettre en confiance. Ces stratagèmes semblent nécessaires quand on sait que les recruteurs sont au mieux ignorés et parfois même sèchement refoulés.
Cette action est autorisée par la mairie, d’autant qu’en dépit son nom, Médecins du Monde agit principalement en France. « L’an dernier, avec des actions dans quarante et un pays différents, il y a quand même un quart du budget de l’association qui est allé en France. » Les donations permettent d’ouvrir des centres d’accueil, de soins et d’orientation, comme à Poitiers par exemple, et de dispenser une aide sociale et médicale aux plus démunis.

Contact : Médecins du Monde, 62, rue Marcadet, 75018 Paris. tél. 01.44.92.15.15. http://www. medecinsdumonde.org/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>