Médecins du Monde sollicite la Mairie de Paris pour Gaza et l’Irak

Sollicitée par Médecins du Monde et la Croix Rouge Française, la Ville de Paris débloque une aide d’urgence, d’un montant de 180.000 euros, pour financer des opérations humanitaires dans le nord de l’Irak et à Gaza.

Lors du Conseil de Paris de juillet dernier, les élus ont adopté à l’unanimité un vœu exprimant leur inquiétude et leur solidarité envers les populations de ces deux zones de conflits durement éprouvées que ce soit dans le nord de l’Irak ou à Gaza.

Une aide financière de 90 000 euros pour l’Irak

En Irak suite à la prise de Mossoul par l’Etat Islamique, près de 850.000 personnes ont été déplacées depuis le début des violences, déstabilisant une région qui accueille déjà près de 250.000 réfugiés syriens. Les populations déplacées, qui ont quitté leur logement dans la précipitation, sont souvent démunies et dépendent de l’aide internationale pour survivre.

La récente prise de Qaraqosh et de Sinjar par les djihadistes a encore aggravé une situation humanitaire extrêmement tendue et a provoqué la fuite de centaines de milliers de personnes, dont des chrétiens et yézidis menacés de mort.

Sollicitée par Médecins du Monde et la Croix Rouge Française pour contribuer au financement des opérations que mènent ces ONG dans le nord de l’Irak, la Ville de Paris  a décidé, mercredi 13 août, de débloquer une aide d’urgence d’un montant de 90.000 euros.

La Ville participera à hauteur de 40.000 euros à l’action de Médecins du Monde au bénéfice de l’unique hôpital de chirurgie pédiatrique de Mossoul, ainsi qu’à l’approvisionnement de médicaments et de matériel médical pour les gouvernorats d’Erbil et de Dohuk. Par ailleurs, elle soutiendra à hauteur de 50.000 euros l’action de la Croix Rouge Française pour permettre aux familles déplacées, et installées dans des écoles aux alentours de Dohuk, d’accéder à l’eau potable et à des latrines.

Un aide financière de 90 000 euros pour Gaza  Lire la suite