Médecins du monde recherche parrains et marraines

 

L’association humanitaire débute à la Réunion une toute nouvelle mission. Sous la houlette de Régine Bonnet, l’organisation non gouvernementale (ONG) prévoit d’ici peu le lancement d’un parrainage d’enfants hospitalisés en soins intensifs et réanimation au CHU. Ce seront les petits Mahorais évacués de leur île pour des raisons sanitaires qui bénéficieront en priorité de ce programme d’accompagnement (mais celui-ci sera adapté au cas par cas, l’ONG n’exclut absolument personne). La coordinatrice du projet explique que les bénévoles devront apporter « bien-être et sécurité affective aux enfants, qui resteront souvent plusieurs mois dans les services de l’hôpital, sans pour autant voir leurs parents ». L’absence de la famille ne sera bien entendu pas totalement compensée par les bénévoles, mais ceux-ci créeront tout de même une relation affective avec l’enfant, tout en l’aidant à maintenir un lien avec ses proches. Ils aideront aussi à le préparer à son retour chez lui.

Les parrains interviendront à la demande des médecins. Ce sont eux qui s’adresseront à l’ONG pour qu’un adulte visite un enfant dans le besoin. Le parrain développera une relation privilégiée avec son ou sa filleul(e), en lui rendant visite au minimum trois fois par semaine, dont une visite le week-end. Les bénévoles doivent donc avoir une assez grande disponibilité pour prétendre à s’occuper d’un enfant, et ce, sur une période minimale d’un an.

La sélection des parrains et marraines se fera en plusieurs étapes. Dans un premier temps les personnes intéressées, âgées au minimum de 25 ans, auront à remplir un dossier les concernant. Ils s’entretiendront par la suite avec des bénévoles de Médecins du monde. Ceux qui seront sélectionnés seront ensuite formés durant deux jours, pour apprendre à entrer en contact avec les enfants hospitalisés.

C’est la première fois qu’un tel projet voit le jour à la Réunion. Des associations existent déjà pour visiter et divertir les petits malades, mais aucune ne propose un lien durable et privilégié entre l’enfant et l’adulte. La mission parrainage existe par contre à Paris depuis 1988, et en Guyane depuis quelques années. Et c’est un réel succès puisque les 100 bénévoles sont en permanence sollicités par l’hôpital Necker de Paris pour aider au bien-être des enfants.

Les personnes souhaitant devenir bénévoles peuvent contacter Régine Bonnet

au 06 92 76 12 81

Bastien Renouil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>