Médecins du Monde ouvre le débat sur les «salles de shoot» à Lyon

SANTE

Plusieurs grandes villes mènent déjà une réflexion sur le sujet…

Des salles d’injection supervisées pour les usagers de drogues pourraient-elles ouvrir à Lyon? Certaines villes, comme Paris, Marseille et Bordeaux, ont engagé une réflexion sur ces «salles de shoot», contrairement à Lyon. Jeudi, l’antenne Rhône-Alpes de Médecins du monde (MDM) a ouvert le débat en affichant clairement sa position.

«Le refus d’un dispositif expérimental est un non-sens, affirme Pierre Michelleti, délégué régional de MDM, l’injection de drogue est une pratique qui comporte des risques et nécessite un encadrement». Ces salles seraient destinées aux toxicomanes en situation de grande précarité qui sont les plus exposés aux risques de contamination, à l’hépatite C notamment. «Plutôt que de laisser les gens faire leur shoot dans un escalier, des WC publics, ou des lieux sans eau, ces salles leur permettraient d’être encadrés par des professionnels de la santé capables d’intervenir en cas de problème et de nouer des liens», précise Damien Thabourez, directeur de l’association Rhône-Alpes d’insertion et d’addictologie (Aria).

Pour la ville, c’est l’Etat qui doit faire le premier pas

Sur ses deux sites lyonnais, l’Aria a suivi près de 1.000 usagers de drogues l’an dernier. «Un certain nombre d’entre eux attend l’ouverture de ces salles, poursuit Damien Thabourez, ils nous demandent parfois de pouvoir faire leur shoot dans nos locaux, mais on est obligé de refuser puisque la loi l’interdit». Un tel dispositif, qui regrouperait associations, institutions, riverains, police, justice, nécessiterait une concertation de tous les acteurs locaux.

Mais la ville de Lyon attend que l’Etat fasse le premier pas, ce qui paraît exclu pour l’instant. «Il me semble prématuré d’envisager cet outil à Lyon tant qu’il n’y aura pas eu de concertation nationale, explique Céline Faurie-Gauthier conseillère municipale (PS) déléguée à la prévention santé, la ville ne peut rien engager seule, c’est au gouvernement de faire des propositions».

Anne Dory

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>