Médecins du monde aux petits soins des précaires

EPORTAGE – Le centre parisien de Médecins du monde est débordé…

Le distributeur de tickets d’attente n’a plus de munitions. Preuve que le centre de santé parisien de Médecins du monde est débordé ce lundi, tout comme les autres jours de la semaine. «Rien qu’au premier semestre 2012, le nombre de personnes accueillies dans notre centre a progressé de 18%», constate le Dr Jean Nau, son responsable. Dans la salle d’attente bondée patientent beaucoup de jeunes, des couples avec enfants et des personnes âgées.

Des pathologies déjà avancées

Une population de plus en plus précaire, selon Jean Nau. «Il s’agit notamment de migrants d’Afrique subsaharienne, du Maghreb et des pays de l’Est, en situation régulière ou non. Nous accueillons aussi de plus en plus de mineurs», précise-t-il. «La plupart du temps, ils n’ont pas de couverture médicale, car les démarches pour accéder à la CMU (couverture médicale universelle) et à l’AME (aide médicale d’état) sont de plus en plus longues et difficiles», ajoute Barbara Ndadoma, assistante sociale du centre.

[SOURCE]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>