Médecin du Monde dénonce la démission de l’état français face à la santé des plus pauvres

La mission France de l’organisation humanitaire non gouvernementale Médecins du Monde publie son rapport sur l’accès aux soins des plus démunis et le moins que l’on puisse dire c’est que la situation est dramatique, un bilan difficilement compréhensible dans le pays que nous pensions être humaniste et capable de prendre en charge la santé de chacun de ses habitants. A tel point que ce sont les réponses apprises par Médecins du Monde à l’internationale lors d’urgences humanitaires, que l’organisme est dorénavant obligé d’appliquer en France

2008 avait déjà été marquée par une hausse de +4% du nombre de patients reçus en consultation médicale par les équipes de Médecins du Monde. En 2009, cette augmentation atteint + 12% en un an. 25 863 patients ont été reçus dans les centres de soins dont 18 668 nouveaux patients. Parmi eux, 81% n’avaient aucun accès au soin en France.

Le détail des patients vus en consultation donne une idée de la démission de l’état face à la santé des plus démunis :
- L’âge moyen des patients est de 33,5 ans, les trois quarts des patients vivent seuls,
- 9 consultants sur 10 sont étrangers ; les origines sont très diverses, avec 153 nationalités représentées,
- 22% des patients accusaient un retard de recours au soin (ils étaient 11% en 2007),
- 12% étaient des mineurs dont la moitié avaient moins de 7 ans, un chiffre en augmentation de 30% par rapport à 2008,
- 44% présentaient une pathologie lourde nécessitant une prise en charge au long cours,parmi lesquelles une hypertension, unn diabète mais ausi des pathologies psychiatriques
- 11,5 % des femmes reçues étaient enceintes,
- La prévalence du VIH atteint 3,07 %, soit 14,5 fois plus que la moyenne nationale, celle de l’hépatite B  est de 6,87 %, soit 10,5 fois plus que la moyenne nationale, celle de l’hépatite C s’élève à 6,14 %, soit 7 fois plus que la moyenne nationale

Les missions de Médecins du monde sont multiples :
[SOURCE]

Par Thierry MONOD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>