La « Sécu » a l’âge de la retraite

Notre protection sociale souffre. La crise a mué le trou de notre chère « Sécu » en gouffre abyssal. Que nous propose-t-on? Quelques mesures comptables sans vision d’ensemble et un transfert insidieux de responsabilité vers les assurances privées. Il est encore temps de sauver le principe de solidarité.

Il y a 65 ans les Français ont opté pour un système de santé basé sur la solidarité, assurant ainsi à la fois la solvabilité de la quasi-totalité de nos concitoyens et un accès pour tous à des soins de qualité. Avec la crise économique et financière, le système est mis à mal. Nos gouvernants veulent nous rassurer. Nous continuons à bénéficier d’un très haut niveau de couverture et le cap sera maintenu. Qu’en est-il en réalité sur le terrain ? La même médecine pour tous n’est-elle plus qu’une illusion ? Ne sommes-nous pas déjà dans une médecine à deux vitesses où il vaut mieux connaître les bonnes adresses, les bons médecins pour accéder vite à des soins de qualité ? Notre système est-il encore capable de répondre aux besoins de la population alors que, ces dernières années, les inégalités se sont creusées au détriment des catégories socioprofessionnelles les plus défavorisées, et que la distance qui sépare nos concitoyens de l’offre de soins semble croître inexorablement ?

[SOURCE]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>