Entre logique administrative et soin, le choc des temporalités

Le Sénat a adopté, en deuxième lecture, mercredi 13 avril, le projet de loi relatif à l’immigration, à l’intégration et à la nationalité en restreignant davantage encore l’accès au soin des étrangers malade. Dans une interview, Pierre Micheletti, délégué régional de Médecins du Monde en Rhône-Alpes explique combien la confrontation des procédures administratives avec les nécessités de soins entrent dans un « choc de temporalité ».

[SOURCE]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>